les compromis

25 août 2012

Source

« Un compromis fait un bon parapluie mais un mauvais toit. »

de Robert Lowell

Depuis tout petit, on apprend que dans la vie, on ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut, il faut faire des compromis … Des compromis, nous en faisons donc régulièrement. On nous dit même que c’est la base d’un couple … nous y sommes donc rodés.

Seulement, en fait, les compromis ne sont pas de si bonnes choses – surtout en ce qui concerne la consommation …

En faisant le tri pour le projet 333, je me suis rendue compte que tout ce dont je me débarrassais sans peine avait été acquis à défaut d’autre chose … sur la base d’un compromis avec moi même, je m’achetais des vêtements plus ou moins satisfaisants, ressemblants vaguement à l’idée que je m’en faisais.

Aujourd’hui, je cherchais un gilet noir. C’est basique un gilet noir. Basique et en même temps, il en existe une multitude de formes. Impossible de trouver LE gilet que je voulais …. soit trop court ou trop long, trop serré ou trop loose, ou pire : le gilet parfait mais pas de la bonne couleur … rageant.

Fut un temps j’aurais choisi un gilet par défaut. Après tout, un gilet noir c’est un gilet noir.

Et c’est là que se situe l’erreur. Un gilet noir qui ne me plait qu’à moitié pour lequel j’aurais donc fait un compromis m’aurait laissée insatisfaite et donc toujours en recherche. Oui, j’aurais bien eu un gilet, mais pas celui que je recherchais, celui que j’attendais, celui qui irait avec tout, qui serait de mon style.

Et c’est ainsi que l’on se retrouve avec une armoire pleine et toujours rien à se mettre …

Aujourd’hui, j’ai redonné le gilet à la vendeuse, étonnée qui m’a demandé si j’étais sure de ne pas le regretter … J’ai trouvé sa réflexion très étrange … mais je l’ai rassurée en lui disant que je reviendrais le chercher si l’envie était trop grande …
Aujourd’hui je suis heureuse de participer au projet 333 qui me permet de réfléchir véritablement à la composition de mon dressing, à ce que je veux, à ce qui me va. Parce que depuis que je « suis dedans », je n’y trouve que des avantages … et les compromis, je les évite.

Et ce qu’il ya de bien, c’est que cela s’applique à tout les domaines …

Publicités

Projet 333 #3

15 août 2012

 

 

Me revoici donc à ce sujet. Avez vous avancé dans votre démarche ? Où en êtes vous ? Avez vous des questions spécifiques ?

Pour ma part, j’ai avancé, j’ai fait un premier tri, jeté ce qui était en trop mauvais état, mis de côté tout ce que j’étais sure de ne plus vouloir porter du tout et que je souhaite donner ou vendre.

Il me reste les vêtements dont je ne suis pas sure … Une tendance se dessine, un code couleur aussi … bleu nuit, noir, beige, kaki, brun mais aussi rose et gris.

En ce qui concerne les tenues dont je ne suis pas sure, je profite des jours qui nous séparent de septembre pour faire des essayages réguliers. J’ai ainsi pu voir que certains vêtements que je pensais être sure de conserver ne m’allaient en fait pas … coupe, couleur … quelque chose ne fonctionnait pas … et comme j’ai vraiment envie de me sentir bien en toutes circonstances et sur une journée entière … du balai !

Étant donné que nous serons à cheval sur 2 saisons (été / automne ) j’ai décidé de faire un comptage particulier, toutes les affaires très prononcées été ( débardeurs, robes à bretelles, sandales, shorts) que je ne remettrais pas une fois les premiers frimas arrivés, seront comptabilisées « en remplacement  » des affaires plus chaudes. Je vais donc faire mon compte sans eux et je remplacerais les vêtements les plus chauds par les plus légers.

Par exemple, tant que j’utilise mes sandales, je suis certaine de ne pas utiliser mes bottes. Et lorsque le temps sera venu pour mes bottes, mes sandales ne me seront plus utiles !

Ainsi, je reste dans la logique du défi en ayant toujours un nombre restreint de pièces … enfin, il me semble … qu’en pensez vous ?

 

 

 

Attention cet article est la traduction de l’article que l’on peut trouver sur le site du projet 333.

 

Guide de démarrage rapide du projet 333

1. Faites l’inventaire :

Commencez à faire des piles de vêtements et soyez impitoyable

  • Pile une : j’aime ces articles. Ils me vont bien et je les porte souvent : gardez.
  • Pile deux : je veux les garder, mais je ne sais pas pourquoi.
  • Pile trois : ces articles ne me correspondent pas – à moi ou à mon style : donnez.
  • Pile quatre : ces articles ne sont pas en bon état: poubelle.

Ensuite :

  • Prenez la pile quatre et mettez la à la poubelle.
  • Mettez la pile trois en carton et mettez le dans votre voiture avant de l’oublier …
  • Remettez les articles de la pile une dans votre placard.
  • Mettez la pile deux en carton et mettez la boîte dans le bas de votre garde-robe pendant 30 jours.
  • Si rien ne vous manque dans la boîte au bout de 30 jours, NE PAS L’OUVRIR, en faire don.

 

2. Travaillez avec votre pile une, commencer à construire votre garde-robe. Faire une liste sur papier peut vous aider.

3. Considérons les éléments de signature  comme un trench-coat ou une paire de bottes. Votre article de signature peut être vos lunettes de soleil. Vous constaterez que d’avoir une version idéale de quelque chose sera beaucoup mieux que 10 potables.

4. Une fois que vous commencez à vous habiller avec moins, vous avez besoin de moins de réflexion concernant ce  que vous portez ou ne portez pas, et  plus d’attention disponible pour les choses plus importantes.

5. Vous êtes invités à y intégrer certaines règles bonus, mais je recommande vivement de commencer par les bases – énumérées ci-dessus.

6. Connectez-vous et posez des questions. La communauté du projet 333 est géniale !

 

Bien, pour le dernier point, cela va relever de notre participation ! Mais je ne doute pas un instant que nous arrivions à en faire un chouette projet ! J’espère que cette première traduction va vous aider à faire un premier point ce week end ! Je traduirais d’autres passage la semaine prochaine. Il y a déjà ici de quoi faire …

Si vous avez des questions, ou des réflexions n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires ! J’y répondrais à la suite ou en traiterais dans un prochain article !