Comme vous le savez, je rentre de vacances … et comme tout le monde – même si j’ai fait très attention cette année- je suis rentrée avec des affaires que je n’ai pas porté … C’est normal, me direz vous, c’était les vacances.

Oui, mais cela nous enseigne quand même quelque chose : on peut toujours se débrouiller avec moins. Et quelle sensation de liberté ! Nous avions loué une petite maisonnette, petite mais suffisante, équipée juste ce qu’il faut. Bon, je ne dit pas, pour la vie de tous les jours, il manquait quand même un canapé et quelques accessoires … Mais pendant 2 semaines nous avons réussi à vivre très correctement avec beaucoup moins que d’habitude et il me tardait presque de rentrer -je dis bien presque – pour pouvoir alléger encore ma maison. En ce qui concerne les vêtements, cela montre vraiment que nous portons essentiellement les vêtements dans lesquels nous nous sentons bien donc pourquoi s’alourdir avec les autres ? L’excuse du « oui mais un jour je peux avoir envie de les porter  » ne tient pas … Non, si on ne va pas instinctivement vers eux c’est qu’ils ne sont pas fait pour nous …

C’est une bonne image à garder je trouve : nos vacances pour nous rappeler que non, nous n’avons pas besoin de nouvelles bottes, d’un nouveau robot ménager, d’un nouvel outil de jardinage, …