Dans Le grand ménage, le Dr Fréderic Saldmann, spécialiste en hygiène alimentaire et cardiologue, pointe les germes cachés de notre quotidien.

Extrait :

Ne laissez plus la vaisselle trainer dans le lave vaisselle.

Le filtre du lave vaisselle garde les débris en état de décomposition avancée. Ce sont de véritables nids à germes ! Pour éviter que les assiettes ne soient couvertes de microbes invisibles, enlevez tous ces débris avant de mettre votre vaisselle et, surtout, ne tardez pas à la ranger sitôt le cycle de lavage terminé.

Oubliez la sauce commune à l’apéritif.

Sympas les dips pour tremper ses tomates cerises et autres amuses gueules. Mais des études ont montré que cela revenait au même que si vous embrassiez tous les invités sur la bouche (en terme d’échange de germes)

Ne prenez jamais de médicaments en buvant du jus de pamplemousse.

Près de 200 études ont montré qu’il interagit avec un grand nombre de médicaments. Soit il augmente leur biodisponibilité, avec un réel risque de surdosage, soit il diminue leurs effets et les rend inefficaces.

Evitez de mettre le doigt dans votre pot de crème.

L’idéal serait d’utiliser une spatule (à nettoyer aussitôt après), faute de quoi vous ramenez des germes dans le pot. Ils trouvent là un milieu humide propice à leur multiplication, d’où le risque de boutons si vous mettez ensuite une crème contaminée sur le visage.

Accrochez votre sac en rentrant.

Vous ne poseriez pas vos chaussures sur la table ou sur votre lit ? Faites de même avec votre sac. Il a trainé par terre, sur un bureau, dans un bus, … C’est une bombe à retardement ! Pour information, les sacs en vinyl se contaminent un peu moins que les sacs en tissu, à laver aussi souvent que possible.

Faites le grand ménage.

Accumuler des objets, des vêtements ou des bibelots qui restent à la même place, c’est un peu comme construire et entretenir la maison des acariens et des microbes ! Pour assainir votre habitat, l’air doit circuler absolument partout, jusque dans les moindre recoins.

Humidifiez la terre au jardin avant de la travailler.

Quand la terre est trop sèche et que vous la retournez, les germes se retrouvent en suspension dans l’air que vous respirez. En la mouillant, vous évitez ce problème, mais vous devez penser à mettre des gants, car vos mains vont entrer en contact avec une terre pleine de germes.

Publicités

 

Pour entretenir ses chaussures, il faut tenir compte bien évidemment de leur matière que l’on peut connaitre grâce aux symboles appliqués sur une petite étiquette.
La signification des symboles :

Cuir (cuir ou croute).
Cuir enduit (cuir ou croute).
Textile.
Autres matériaux.
Dessus de la chaussure.
Doublure et semelle intérieure.
Semelle extérieure.

Pour le cuir : en général et le cuir clair en particulier, outre le bon vieux cirage, on peut aussi utiliser un blanc d’oeuf battu en neige que l’on tamponnera sur la chaussure. Un chiffon en laine suffit à faire briller le tout.

Pour le cuir verni : Un peu de lait démaquillant ou d’huile d’olive lui fera retrouver son lustre.

Les chaussures en toile : Rien ne remplace la lessive

Les chaussures en daim : Frotter les taches avec du papier de verre très fin.